Accueil » Dernières nouvelles » fête maritime

la Pauline s’échoue

la Pauline s'échoue

Le vendredi 5 novembre, profitant d’une grande marée, la Pauline s’échoue volontairement sur la plage du Val-André.

Cette manœuvre, dite échouage à la sauvage, était autrefois pratiquée pour permettre le
carénage des bateaux. Les membres d’Une Chaloupe pour Dahouët ont ainsi marqué de façon originale la fin de la saison. Il s’agissait également de partager avec les promeneurs l’histoire de ce patrimoine maritime sur lequel embarquent de nombreux passagers d’avril à novembre.

Cette opération promotionnelle a permis à de nombreux touristes de l’admirer sous un jour nouveau et de monter à bord.

Une fête pour les 30 ans en 2022
La Pauline va être amenée au port du Légué, le 21 février, pour le carénage. « Le bois sera mis à nu pour refaire toute la peinture au niveau des œuvres vives et mortes. Nous allons également démâter pour contrôler et vérifier l’état des mâts », explique Jean-Luc Gouézigoux, le président de l’association.

Le bateau sera réarmé fin mars et les sorties pourront reprendre dès le mois d’avril.

Les recettes générées par ces balades permettent l’entretien du bateau et la révision du matériel de sécurité.

La Pauline, qui fut mise à l’eau le 14 juillet 1991, devait fêter ses 30 ans en 2021. C’est finalement à l’été 2022, les 8, 9 et 10 juillet, que sera organisé cet anniversaire. Une grande fête maritime est prévue sur le port de Dahouët avec la présence de 25 vieux gréements et un programme d’animations multiples.

article du Télégramme
article Ouest France
article du Penthièvre
Partager
 
    more