carene.jpg

Abonnement

Chez les Pouchots de Dahouèt

acteEn 1899, a 33 ans, Hippolyte Guinard devient le septième pilote-lamaneur de Dahouèt, succédant a son oncle dont il reprend le lougre Saint-Sébastien. Deux ans plus tard, il fait construire la Pauline (SB 737), sur lequel il naviguera, avec un matelot, jusqu'en 1910. Mais le métier de pilote est peu rémunérateur - les tarifs n'ont pas changé depuis 1857 ! - et " Polyte " doit, comme ses prédécesseurs, compléter ses revenus en pratiquant le chalutage en zones réservées. Hippolyte Guinard acquiert un bateau a moteur en 1910, et revend alors son lougre. Si la mémoire populaire n'a pas tout à fait oublié cette période - quelques anciens racontent encore des histoires du vieux Dahouèt qui n'intéressaient pas le beau monde de la proche station touristique du Val-André . Il ne restait plus de témoins directs du " Batiau à Polyte" quand les enquêtes sur l'histoire du lougre ont été menées.