Mai 2011 : Les Jolis Mâts de Mai

En ce samedi 7 mai, la Pauline va retrouver sa fierté de voilier : nous lui rendons ses mâts, le grand-mât et le mât de misaine. Nous avons choisi ces dates et horaires car la marée était basse. Posée sur la vase du port, la Pauline est bien stable et ne bougera pas au moment de l'ajustage des mâts dans la coque. A marée haute, l'opération aurait comporté beaucoup de risques.

IMG_3923 IMG_3924

Solidement postée en bordure du quai, la grue de Val Plaisance , manoeuvrée avec dextérité par Bernard, va nous aider à soulever ces masses de 450 kg pour le grand-mât et de 350 kg pour le mât de misaine.

IMG_3980

L'opération démarre à 14H précises. Les gros bras sont sur place, prêts à déplacer les deux mâts. Qu'ils furent longs ces 50 mètres qui séparent l'abri de l'Association du bord du quai avec 450KG au bout des bras!

  IMG_3930 IMG_3938 IMG_3955

Maintenant bien calés près de la grue, le grand-mât puis le mât de misaine sont ajustés dans la coque avec une précision d'horloger. Et pas question d'y laisser traîner les doigts.

 IMG_3970 IMG_3986

David, peut-être par superstition, a glissé une pièce de deux Euros entre le pied du grand-mât et son logement dans la coque. On raconte qu'autrefois on y mettait un Louis d'or, face tournée vers le haut. Comme l'Association n'est pas suffisamment riche, une pièce de deux Euros, avec le roi Juan Carlos d'Espagne l'a remplacé avantageusement, mais toujours avec la face tournée vers le haut, bien sûr! Sur mer, il est des superstitions qui ont la vie dure.

IMG_3990

Le grand mât bien planté au coeur de la coque, les bastaques sont tendues très rapidement sur chaque bord. Il est maintenant bien stabilisé. Il restera à ajuster précisément son inclinaison.

IMG_4008

Vient ensuite le moment d'insérer la mât de misaine. Au bout de deux heures de travail, la Pauline peut être fière dans le port de Dahouët : elle a retrouvé ses deux mâts.