20 ans asso Binic 058.jpg
Mai 2017
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Abonnement

Les sacs collectors des 20 ans !

Taillés dans les voiles d'origine de la Pauline, ces sacs sont en vente à partir de la fête des 20 ans de la reconstruction du bateau !

QUANTITE LIMITEE, DE QUALITE, ORIGINAUX, UTILES !


B_IMG_4027

Sac fermé: 150 €

 


 

 

B_IMG_4028

Sac fermé petit modèle : 85 €

 


 

 

B_IMG_4030

Sac ouvert grand modèle :  110 €

La Petite Pauline (échelle 1/7)

Modéliste depuis 40 ans, à la recherche des vieux grééments de nos côtes, lorque j'ai vu LA PAULINE dans le port de Dahouët, coup de foudre pour cette coque noire et blanche.et ses mâts élancés....Un jour je la construirai en modèle réduit. Avec mon fils nous faisons une sortie en mer: Pâche aux maquereaux.Je repars en Alsace avec de nombreuses photos et le fascicule LA PAULINE de Dahouët de Jacques GUEGUEN.

C'est à Douarnenez que je pars à la recherche de La Pauline , il me faut monter à bord pour prendre les mesures, beaucoup de mesures et beaucoup de photos.J'accoste les matelots de La Pauline et c'est en zodiac qu'il me font parvenir à La Pauline. Ma femme et mon fils ont fait preuve de patience pendant que j'effectuai mes toutes premières mesures et croquis.

De retour en Alsace, je rapporte mes premiers traits de crayon pour déterminer à quelle échelle je vais reproduire Pauline éatnt donné que ma reproduction sera fidèle à l'originale ainsi qu'là navigation. L'échelle 1/7 est arrêté.

Ma Pauline sera crée de toutes pièces par mes soins. Cela commence avec le bois utilisé pour la coque, à savoir un peuplier tombé au fond de mon verger que j'ai débité en planches puis en baguettes. Les baguettes du pont et du roof sont à l échelle.

A maintes reprises j'ai fait appel à André LESENEY pour prendre des mesures manquantes et nous sommes revenus pour étudier le gréement ainsi que les manoeuvres de navigation. Notre petite nièce Célia en est la marraine.

La première navigation a eu lieu à Autun lors d'un rassemblement de vieux grééments modèles réduits, elle a fait sensation, elle avait fière allure!!! à s'y méprendre identique à LA PAULINE.

Les sorties suivantes se sont faites à Bern en Suisse, à Saarlouis en Allemagne, au Luxembourg, à Paris au salon mondial de la maquette, à Binic pour la fête de la morue et la consécration à Dahouët sur le plan d'eau.

 

Je remercie tous ceux qui m'ont permis de réaliser Ma Pauline.

Mai 2011 : Les Jolis Mâts de Mai

En ce samedi 7 mai, la Pauline va retrouver sa fierté de voilier : nous lui rendons ses mâts, le grand-mât et le mât de misaine. Nous avons choisi ces dates et horaires car la marée était basse. Posée sur la vase du port, la Pauline est bien stable et ne bougera pas au moment de l'ajustage des mâts dans la coque. A marée haute, l'opération aurait comporté beaucoup de risques.

IMG_3923 IMG_3924

Solidement postée en bordure du quai, la grue de Val Plaisance , manoeuvrée avec dextérité par Bernard, va nous aider à soulever ces masses de 450 kg pour le grand-mât et de 350 kg pour le mât de misaine.

IMG_3980

L'opération démarre à 14H précises. Les gros bras sont sur place, prêts à déplacer les deux mâts. Qu'ils furent longs ces 50 mètres qui séparent l'abri de l'Association du bord du quai avec 450KG au bout des bras!

  IMG_3930 IMG_3938 IMG_3955

Maintenant bien calés près de la grue, le grand-mât puis le mât de misaine sont ajustés dans la coque avec une précision d'horloger. Et pas question d'y laisser traîner les doigts.

 IMG_3970 IMG_3986

David, peut-être par superstition, a glissé une pièce de deux Euros entre le pied du grand-mât et son logement dans la coque. On raconte qu'autrefois on y mettait un Louis d'or, face tournée vers le haut. Comme l'Association n'est pas suffisamment riche, une pièce de deux Euros, avec le roi Juan Carlos d'Espagne l'a remplacé avantageusement, mais toujours avec la face tournée vers le haut, bien sûr! Sur mer, il est des superstitions qui ont la vie dure.

IMG_3990

Le grand mât bien planté au coeur de la coque, les bastaques sont tendues très rapidement sur chaque bord. Il est maintenant bien stabilisé. Il restera à ajuster précisément son inclinaison.

IMG_4008

Vient ensuite le moment d'insérer la mât de misaine. Au bout de deux heures de travail, la Pauline peut être fière dans le port de Dahouët : elle a retrouvé ses deux mâts. 

Mai 2011: les partenaires de la Pauline

Depuis la fin du mois de mars, le pignon de l'abri de l'Association, où étaient effectués les travaux sur la Pauline, s'est vu paré d'une bâche qui annonce la célébration de l'anniversaire les 16 et 17 juillet prochains. Sur la photo, le bateau file toutes voiles dehors devant la digue du port de Binic en octobre 2008. Gurwan tient la barre tandis que Fred et Jiji assurent les manoeuvres. Ce cliché a été pris par Odile, de l'Association le Grand Léjon, au Légué, à St-Brieuc. Nous l'en remercions.

IMGP0128

La conception et la réalisation de la bâche ont été réalisés par la Société Fil Rouge, dirigée par Pascal Eouzan.

Les partenaires de l'évènement des 16 et 17 juillet sont (par ordre alphabétique): Fil Marine, Groupama, Lactalis, le centre Leclerc de Pléneuf-Val-André, la ville de Pléneuf-Val-André,  Spectaculaires et Suboceana. Cette liste est susceptible d'être modifiée, de nouveaux partenaires venant nous rejoindre dans les prochains jours. Nous tenons également à remercier très sincèrement tous nos partenaires qui nous honorent de leur présence sur le fascicule que nous distribuons dès le mois de mai et les jours de la fête.

IMG_3785

Grâce à eux un bateau est né il y a vingt ans. Ce bateau a pu naviguer, contre vents et marées, ce bateau a fait rêver, petits et grands, et a contribué à renforcer l'image de la station balnéaire de Pléneuf-Val-André.

Avril 2011 : Pauline retourne à l'eau

La Pauline a été repeinte.

Les couleurs noires et blanches rendent à la coque son aspect originel. lisse et brillant. Les nom et matricule, le SB 737, suivis de la splendide hermine bretonne, ont été redessinés à la peinture noire, aux babord et tribord avant, ainsi que sur le tableau arrière. Parée de son élégant smoking, elle va retrouver son élément, l'eau du port de Dahouët, en ce 2 avril 2011. 

Le choix s'est porté sur cette date car les horaires et le coefficient de 79 de la marée permettent de faire ce retour à l'eau dans l'après-midi. La mer est basse à 14h01.

La grande majorité des membres de l'Association est venue sur le quai, qui pour aider aux manoeuvres, qui pour assister à ce moment si important dans la vie du bateau. Nos deux amis, Bernard et Michel, de la Société de grutage  Val Plaisance, de Pléneuf, sont de retour. Après avoir sorti le bateau du bassin de Dahouët début mars, il s'agit cette fois pour eux de le faire redescendre par la cale Hourdin. Simple en soi, cette manoeuvre requiert une immense précision et beaucoup d'attention.

IMG_1710

Lire la suite : Avril 2011 : Pauline retourne à l'eau

Avril 2011 : Travaux sur le Quai des Terre-Neuvas

Les travaux sur la Pauline se poursuivent tout au long de ces mois de mars et avril 2011. Le bateau est bien à l'abri, sous le hangar, quai des Terre-neuvas.

IMGP0124

Lire la suite : Avril 2011 : Travaux sur le Quai des Terre-Neuvas 

Avril 2011 : La vie des mâts

Tous les mâts en bois ont une vie qui débute dans une forêt et qui finit dans un hangar poussiéreux ou le long d'un quai, usés par la mer et les tempêtes.

La Pauline est équipée d'un bout-dehors, d'un mât de misaine et d'un grand mât. On hisse la grand-voile, ou taille-vent, sur celui-ci. Pour aller chercher la brise qui souffle en hauteur, on établit le hunier en tête du grand-mât. La voile de misaine, les focs et le tourmentin sont gréés sur le bout-dehors et sur le mât de misaine. La Pauline dispose ainsi d'une surface totale de voilure de 95m2.

la vie des mats

 

On imagine aisément les forces colossales que peuvent encaisser ces mâts lorsque les bourrasques d'un méchant noroît viennent tendre les voiles ou quand une déferlante traîtresse vient frapper la coque. Les mâts sont tenus  par les bastaques qui assurent la bonne tenue transversale et longitunale. Ces éléments permettent aux mâts de rester le plus droit possible pour ne pas flamber. Les deux mâts actuels de la Pauline sont constitués de troncs de mélèzes à la ligne droite et effilée. Ces arbres majestueux proviennent des forêts des Alpes. Le bois de mélèze a des qualités qui associent souplesse et grande résistance. 

Lire la suite : Avril 2011 : La vie des mâts

Programme des 20 ans ! 15,16,17 juillet 2011 !!!!

1) Cliquer une fois pour ZOOMER,
2) puis en bas à droite de l'image (4 flèches diagonales) pour l'obtenir en plein écran.

VOIR AUSSI LE DETAIL SUR LA PAGE 20 ANS DU MENU

flyer_Pauline_A5_20110629_img_1  

flyer_Pauline_A5_20110629_img_0

Mars 2011 : Le Grand Chantier

"Pauline, Le Grand Chantier"

La Pauline aura 20 ans en juillet 2011. L'Association fêtera comme il se doit cet évènement les 16 et 17 juillet prochains. 20 ans, le bel âge pour cette jeune demoiselle qui doit néanmoins se refaire une beauté pour cette fête estivale.

Tous les ans, en mars, les membres de l'Association "Une Chaloupe pour Dahouët", relévent leurs manches et s'attaquent au nettoyage de la coque, à l'antifouling et à la peinture noir et blanc. Cette année 2011 est particulière. Le temps et les coups de tabac ont laissé des cicatrices dans les flancs de "La Pauline". Des traces de rouille sont apparues, quelques infiltrations d'eau témoignent de la force de la mer, le grand mât donne des signes de vieillissement.

C'est pourquoi il a été décidé de se lancer dans des travaux d'envergure, le but étant de retrouver une "Pauline" flambant neuve pour l'anniversaire de juillet prochain. Dès le mois de novembre, les voiles et le gréement ont été enlevés et mis à l'abri. Vint ensuite le moment d'extraire le mât de misaine et le grand mât. Cette opération délicate a été menée de main de maître par nos amis de la société "Val Plaisance". Par la suite, 3,5 tonnes de lest amovible en lingots de 3 à 6 kilos ont été extirpées à la main du ventre de "La Pauline".

C'est quoi ça ?

 

<== C'est quoi ça ? 

 

==> 3.5 tonnes de lest dans la cale !!!

 

 

 

 

 

 

Le navire, ainsi allégé, a été acheminé délicatement sous l'abri de l'association, sur le quai des Terre-Neuvas. Il est visible par tous les amateurs de vieilles coques, qui peuvent admirer pendant quelques semaines "La Pauline" sous un angle inhabituel.

On_leveet_on_caseIMGP0116

 

Ainsi est lancé le Grand Chantier. Le carénage peut alors commencer. Le charpentier de marine, Jean-Luc Marcel, avec l'aide de deux membres de l'association , met à nu le bois. Des couches et des sous-couches de peintures, une fois enlevées, laissent apparaître les bordages en bois de chêne. L'épaisseur de ces bordages est de 34mm, très supérieure à ce qui se fait traditionnellement pour ce type de navire.  

Lire la suite : Mars 2011 : Le Grand Chantier